Le coeur léger
de Kareen De Martin Pinter
Traduit de l'italien par Vincent Raynaud

Le coeur léger de Kareen De Martin Pinter
Date de parution :12 mars 2015
Nombre de pages :301
Prix :20 €
ISBN :978-2-918619-25-3
Genre :Roman

Le livre

A l’âge où l’on explore les zones en friche, où l’on glane des informations à défaut de percer les secrets des adultes, Marta, Lorena, Elena et Susanna sont amies. Mais, chaque semaine, à tour de rôle, l’une d’elles devient l’ennemie de toutes les autres et s’expose à leurs brimades. Les fillettes semblent reproduire le clivage ancestral qui sépare, dans cette région d’Italie, la communauté des K et celle des V. S’agit-il alors bien d’un jeu ? Quels démons possèdent, à leur insu, ces enfants ?

Sous le regard intense de Marta, le monde des adultes n’en finit pas de se morceler et de se recomposer. Kareen De Martin Pinter révèle dans leurs gestes, ainsi que dans ceux des enfants, dans les rêveries, et jusque dans le parfum des peaux, la pulsation de mémoires lointaines mais aussi un profond désir d’harmonie.

L’auteur

Kareen De Martin Pinter est née en 1975 à Bolzano. Le cœur léger a remporté de nombreuses récompenses en Italie, dont le prestigieux prix Volponi.

Les échos

« Un récit beau et fort »
(Librairie 47 degrés Nord – Mulhouse – Coup de coeur – Lire l’article)

« Un beau roman qui nous fait découvrir à travers les yeux d’un enfant les conséquences d’un conflit ethnique et linguistique proche de nous et pourtant assez peu connu. »
(Librairie Les buveurs d’encre – Paris – 6 mai – Coup de coeur – Lire l’article)

Une chronique radio
(Carole – Paludes – Radio Campus Lille – 1er mai 2015 – Ecouter l’émission)

Entretien avec Kareen De Martin Pinter dans le magazine Novo d’avril 2015 (Lire l’article)

Coup de coeur de la librairie Chapitre 8 – Strasbourg

« Electrisé par une écriture visuelle, ce roman de formation concentre des précipités d’enfance. En renvoyant la violence du monde des adultes dans des pulsations sonores inédites et oniriques »
(Veneranda Paladino – Les dernières nouvelles d’Alsace – 28 mars 2015 – Lire l’article)