Le chemin du sacrifice
de Fritz von Unruh
Traduit de l'allemand par Martine Rémon
Préface de Nicolas Beaupré

Le chemin du sacrifice de Fritz von Unruh
Date de parution :13 mars 2014
Nombre de pages :240
Prix :19 €
ISBN :978-2-918619-18-5
Genre :Roman

Le livre

Ecrit alors que la bataille de Verdun fait rage et censuré jusqu’à la fin de 1918, Le chemin du sacrifice est, au même titre qu’Orages d’acier d’Ernst Jünger, dont il est le précurseur pacifiste, une œuvre majeure de l’histoire de la littérature.

Ancien officier de carrière, Fritz von Unruh se réengage dans l’armée en 1914. Il est encore auréolé du prix Kleist qu’il vient de recevoir et l’état-major lui confie la mission de faire la chronique de la bataille de Verdun qui se prépare. Mais au lieu de rédiger une œuvre à la gloire du patriotisme et de l’héroïsme des soldats allemands, Fritz von Unruh dénonce l’absurdité d’une guerre qui fait sombrer les hommes dans la folie. Implacable réquisitoire, aussi puissant que poignant, ce roman retrace le destin d’une compagnie dont les hommes vont être confrontés à la terreur de l’assaut. Que peuvent la fraternité et les rêves de paix face au déchaînement du métal en furie et à l’imminence de la tragédie?

L’auteur

Issu d’une famille de la noblesse prussienne, Fritz von Unruh (1885-1970) se consacre exclusivement à l’écriture (théâtre, poésie, romans) après avoir mis fin à sa carrière militaire. Antinazi de la première heure, infatigable militant pour la paix et grand humaniste, il choisit l’exil en France, puis aux Etats-Unis. Déchu de sa nationalité par le régime national-socialiste, il ne retourne en Allemagne qu’après la fin de la Seconde Guerre mondiale et reçoit le prestigieux prix Goethe en 1948.

Le préfacier

Nicolas Beaupré est maître de conférences en histoire à l’université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand et membre de l’Institut Universitaire de France et du Centre International de Recherche de l’Historial de la Grande Guerre. Il est spécialiste de la Grande Guerre et de ses conséquences en France et en Allemagne. Il est notamment l’auteur de Ecrire en guerre, écrire la guerre. France-Allemagne 1914-1920 (CNRS éditions 2006, paru en format de poche chez le même éditeur en 2013 sous le titre Ecrits de guerre 1914-1918), Les Grandes Guerres 1914-1945 (Belin 2012), Le traumatisme de la Grande Guerre. Histoire Franco-allemande 1918-1933 (Presses universitaires du Septentrion 2012), La France en Guerre 1914-1918 (Belin 2013).

Actualité

Le chemin du sacrifice s’est vu attribuer le label « Centenaire » par la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale.

La publication de ce livre s’est faite avec le soutien de l’Institut universitaire de France, de l’université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand, du centre d’Histoire « Espaces et Cultures » (CHEC) et du Goethe-Institut.

L’illustrateur

Vincent Vanoli est l’auteur d’une oeuvre riche et poétique dans laquelle l’imaginaire et le réel s’entremêlent sous un trait expressionniste. Il a publié une vingtaine d’ouvrages chez des éditeurs comme L’Association, Les Requins Marteaux, Ego Comme X, Six pieds sous terre, La Pastèque.

Illustration de Vincent Vanoli Illustration de Vincent Vanoli Illustration de Vincent Vanoli
Illustration de Vincent Vanoli Illustration de Vincent Vanoli Illustration de Vincent Vanoli
Illustration de Vincent Vanoli Illustration de Vincent Vanoli Illustration de Vincent Vanoli
Illustration de Vincent Vanoli Illustration de Vincent Vanoli Illustration de Vincent Vanoli
Illustration de Vincent Vanoli Illustration de Vincent Vanoli Illustration de Vincent Vanoli
Illustration de Vincent Vanoli Illustration de Vincent Vanoli Illustration de Vincent Vanoli

Les échos

« Un texte saisissant et profondément innovant dans sa forme et sa substance »
(Stéphane Le Bras – Revue d’Allemagne – Janvier-juin 2015 – Lire l’article)

« Une grande expérience de littérature et une saisissante expérience de lecture »
(Laurent Gayme – La Cliothèque – 11 mai 2015 – Lire l’article)

« Fritz von Unruh: Verdun ou le chemin du sacrifice »
(Eryck de Rubercy – Revue des Deux Mondes – Octobre/Novembre 2014 – Lire l’article)

« Le roman allemand de Verdun »
(Nicolas Patin – Slate.fr – 31 juillet 2014 – Lire l’article)

« Chef d’oeuvre »
(David-Georges Picard – Gaudium Libri – 1 juillet 2014 – Lire l’article)

« Un texte tétanisant… Une expérience de littérature au sens le plus absolu du terme »
(Nikola Delescluse – Paludes (Radio Campus Lille) – 13 juin 2014 – Ecouter la chronique)

« Un ouvrage saisissant »
(En Alsace – Mai 2014 – Lire l’article)

« A lire les premières pages du Chemin du sacrifice, le lecteur est frappé par l’étrangeté poétique et la puissance de ce texte »
(Sophie Deltin – Le Matricule des Anges – Mai 2014 – Lire l’article)

Librairie du Bon Marché – Paris – Coup de coeur

« Il y a du grandiose dans Le chemin du sacrifice »
(Blog Tête de lecture – 15 avril 2014 – Lire l’article)

« Une vaste fresque poétique »
(Nicolas Weill – Le Monde des Livres – 21 février 2014 – Lire l’article)

Dans Le Matricule des Anges du mois de février 2014, un article de Martine Rémon sur sa traduction du roman de Fritz von Unruh. (Lire l’article)