Entre hommes
de Germán Maggiori
Traduit de l'espagnol (Argentine) par Nelly Guicherd

Entre hommes de Germán Maggiori
Date de parution :10 mars 2016
Nombre de pages :372
Prix :20 €
ISBN :978-2-918619-30-7
Genre :Roman
Collection :Fonds noirs

Le livre

Dans un luxueux appartement de Buenos Aires, un sénateur, un juge et un banquier se retrouvent pour participer à une orgie en compagnie de deux travestis et d’une jeune prostituée. Mais l’affaire tourne mal : la jeune prostituée meurt d’une overdose en pleine action. Or, toute la scène a été filmée par une caméra dissimulée derrière un faux miroir et la vidéo compromettante a disparu. C’est alors qu’entrent en scène deux flics, l’un obsessionnel, l’autre ex-tortionnaire alcoolique, chargés de retrouver l’enregistrement, deux voleurs prêts à tout pour parvenir à leurs fins et une bande de jeunes drogués embarqués bien malgré eux dans cette histoire.

Sur fond d’une société en décomposition, Germán Maggiori signe un polar vertigineux, frénétique et saturé d’adrénaline.

L’auteur

Digne héritier de James Ellroy et de Jim Thompson, Germán Maggiori est né en 1971. Entre hommes, qui est considéré en Argentine comme un livre culte, a été qualifié par la presse de « meilleur polar argentin de tous les temps ».

Les échos

« Ce livre est violent, cru, au vocabulaire équivoque, direct. Il dresse un portrait de Buenos Aires d’une noirceur rare, dans la veine des grands polars de cette région du globe, laminée par l’économie sauvage et les années de junte militaire. On en ressort remué et nauséeux, comme d’un abattoir clandestin. Un choc noir. »
(Sélection ARTE / La machine à lire – Printemps du polar)

« En 370 pages de folie, on balance entre rire, horreur, effroi et surtout passion parce que je ne vois pas comment un amateur de noir pourrait ne pas trouver son bonheur dans un tel polar totalement halluciné et hallucinant. Furieusement bon! »
(Blog Nyctalopes – Lire l’article)

« Testostéroné comme un barbecue argentin. Sanglant comme une côte de bœuf avant cuisson. Les Editions La Dernière Goutte nous offre un polar argentin exceptionnel où le style vif et acéré de Germán Maggiori nous emmène sur une sale enquête menée par deux flics, l’un névrosé, le second psychotique, sur fond de sexe, fric et came. Un régal, donc… bien épicé… On en sort repus… »
(Librairie Garin – Chambéry – Coup de coeur)

« Ami de la poésie, passe ton chemin ou alors attends-toi à te prendre un « paré à virer » bien sanglant dans les gencives! « Entre Hommes » est un polar noir, violent, dur… Vertigineux. Ici pas de place pour les gonzesses (sauf la traductrice, excellente!). C’est un monde de mecs, virils mais (presque) corrects. De la testostérone à foison, des répliques qui claquent et font mouche, un récit haletant… Chaque phrase est un uppercut, chaque pensée un décalottage en bonne et due forme. Maggiori est un champion de l’image qui sait à merveille raconter la décadence de son pays, qui nous narre par le menu et avec envie les « fondements » – pour ne pas dire les bas-fonds – de sa société. Lire « Entre Hommes » c’est accepter d’être rudoyé. Ça décalque et pour le coup, ça fait du bien par où ça passe. Drôle, méchant, incisif: tout bonnement énorme! »
(Librairie Port Maria – Quiberon – Coup de coeur)

« Culte!! »
(Librairie Mollat – Bordeaux – Coup de coeur)

« Entre hommes, où la folie règne, est unique en son genre. »
(François Forestier – L’Obs – 16 juin 2016 – Lire l’article)

« Quel souffle!!! »
(Joachim Boitrelle – Librairie La Procure Largeron – Reims – Coup de coeur)

« Un rythme infernal, une écriture organique. »
(Veneranda Paladino – Les Dernières Nouvelles d’Alsace – 12 juin 2016 – Lire l’article)

Coup de coeur de la FNAC de Tours

Coup de coeur de la librairie Le Hall du Livre – Nancy

« Un roman noir, terriblement noir et poisseux. Une maîtrise incroyable. Une écriture riche, ample et formidable. Mais attention, à ne pas mettre entre toutes les mains! »
(Librairie La Cour des grands – Metz – Coup de coeur)

« Un livre qui foudroie. »
(Blog Mon roman? Noir et bien serré! – Lire l’article)

« Entre hommes est un roman noir, très noir, un roman qui va à cent à l’heure, un roman que le lecteur ne pourra pas lâcher: une plongée hypnotique dans les égouts de l’âme humaine »
(Eric Bonnargent – Le Matricule des Anges – Mai 2016 – Lire l’article)

« Un roman noir touffu et saisissant. »
(Blog Encore du noir – Lire l’article)

« Ce polar est une bombe internationale. »
(Le Bonbon Nuit – Mai 2016 – Lire l’article)

« Peuplé de flics véreux, de drogués délirants, de travestis paumés et autres personnages broyés par une société en pleine déliquescence, Entre hommes est un superbe roman noir à la construction impeccable qui déroule son intrigue à 100 à l’heure. »
(Arnaud Velasquez – Librairie Quai des brumes – Strasbourg – Coup de coeur)

« C’est hallucinant. Allez-y. Si vous aimez la littérature, c’est un énorme bouquin au niveau littéraire. Et si vous aimez les polars et que vous n’avez pas lu ça, vous êtes nuls. »
(Gérard Collard – LCI – Voir l’émission)

« Une peinture au vitriol de l’Argentine de la corruption et des bas-fonds. Ce polar à l’écriture tranchante et maîtrisée claque comme un coup de fouet. A découvrir!! »
(Cécile – Nouvelle Librairie Baume – Montélimar – Coup de coeur)

« Un monument! »
(France Info – Ecouter l’émission)

« C’est hallucinant. Une fois que vous êtes dedans, vous ne le lâchez plus! »
(Gérard Collard – LCI – Voir l’émission)

« Un polar qui me fait penser au meilleur de Ellroy. »
(Gérard Collard – France 5 – Voir l’émission (à partir de 26min)

« Tu vas oublier le sens du mot « sommeil » à la première page… »
(Bookalicious – Lire l’article)

« Entre hommes est un roman fascinant à l’imagerie cruelle et mordante. Cette virée argentine à la fois sombre et désabusée fait passer le lecteur par toutes les émotions, du rire sincère au malaise vomitif, ce qui reste, convenons-en, l’apanage des meilleurs polars de tous les temps. »
(Adrien Battini – La Cause Littéraire – Lire l’article)

« Alors oui c’est violent, brutal et saignant mais on ne peut être que happé par cette rage et ce portrait sans concession d’une ville rongée de toutes parts, où les hommes ont perdu leurs illusions. »
(Librairie Le Méandre – Meudon – Coup de coeur)

« Un roman noir qui sent l’asphalte. Avec une langue qui déboule en rafale, Maggiori allume la mèche et laisse ses personnages de flics pourris et losers exploser en vol. La dernière goutte frappe fort avec un roman qui fera date pour tout amoureux de polar truculent et sombre. »
(Benoît Minville – FNAC La Défense – Coup de coeur)

Carte blanche de la revue Le Matricule des Anges à Nelly Guicherd pour parler de sa traduction d’Entre hommes (Lire l’article)

« Un sénateur, un juge, un banquier, une orgie, de la drogue, un cadavre et deux flics pas très très biens dans leur tête… On aime! »
(Librairie Mary – Fougères – Coup de coeur)

« Coup de coeur! C’est sombre, c’est dur, c’est plein de sales types… bref un polar bien noir qui tient en haleine »
(Librairie Totem – Schiltigheim – Coup de coeur)

« Le noir est matière ou non. Dans ce cas, c’est un texte, un roman pour être exacte. Sombre, très sombre. Captivant, assurément. Tu l’ouvres, car il faut bien commencer, et tu ne peux plus le refermer, à te faire oublier ton arrêt de bus, le programme télé et la tourte au four. L’intrigue? Non je ne te la développerai pas ici. Tu en trouveras des bribes ici ou là. Et si ta curiosité est réellement aiguisée, viens, je t’en parlerai d’humain à humain. Lecteurs de Oui-Oui s’abstenir. »
(Louise Théobald – Librairie L’Autre rive – Nancy – Coup de coeur)

« Un extraordinaire polar argentin, le meilleur, d’après la presse locale, à découvrir de toute urgence. C’est cru, dru, violent, aucun répit pour les personnages, encore moins pour le lecteur! »
(Webzine Quatre Sans Quatre – Lire l’article)