La bombe
de Frank Harris
Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Anne-Sylvie Homassel

La bombe de Frank Harris
Date de parution :22 janvier 2015
Nombre de pages :301
Prix :20 €
ISBN :978-2-918619-23-9
Genre :Roman

Le livre

Chicago, Haymarket Square, 4 mai 1886 : alors que s’achève un meeting politique réunissant des centaines d’ouvriers, la police lance un assaut brutal pour disperser la foule. Soudain, une bombe explose, tuant huit policiers et en blessant plusieurs dizaines d’autres. Cet événement à l’immense retentissement, Rudolph Schnaubelt en est le témoin privilégié. Fraîchement débarqué d’Allemagne, ce jeune homme cultivé, sans le sou mais décidé à conquérir l’Amérique, fait rapidement l’apprentissage d’une réalité qui lui glace le sang : de New York à Chicago, il découvre la tragique condition des ouvriers, surtout quand ils sont, comme lui, étrangers. Mais comment se dresser face aux injustices dans cette société conservatrice avide de profits où la presse est aux ordres et la répression policière, sanglante ? Tiraillé entre son engagement pour la cause ouvrière aux côtés de Louis Lingg, un militant anarchiste charismatique, et sa passion pour la belle Elsie, Rudolph va faire un choix qui changera à jamais le cours de sa vie et celui de l’Histoire.

« Un chef-d’œuvre » (Charlie Chaplin, Mon tour du monde, éditions du Sonneur)

L’auteur

Avec ce roman publié pour la première fois en 1908 et inédit en français, Frank Harris (1856-1931), journaliste et écrivain, revient sur un épisode majeur des luttes sociales et politiques, à l’origine du 1er Mai.

Du même auteur

La vie et les confessions d’Oscar Wilde

Actualité

La bombe de Frank Harris obtient le Prix Mémorable des librairies Initiales

Film de présentation

Les échos

« Voici un (d)étonnant livre, un texte très fort qui m’a bouleversée… »
(Blog Le Livrophage – Lire l’article)

« Un document sur une époque, un texte terriblement actuel: un roman passionnant! »
(Blog Nyctalopes – Lire l’article)

« Passionnant de bout en bout, ce livre est d’une actualité impressionnante. L’auteur parvient à nous toucher, nous scandaliser, nous émouvoir grâce à son écriture directe et sans concession. Envie de lire un bon roman, un très bon roman? Ne ratez pas La Bombe. »
(Bibliothèques de Montréal – Lire l’article)

Dossier spécial La bombe dans le n°3 du magazine des librairies Initiales (à lire ici)

« Un texte fort qui mêle réflexions sur la justice et sensualité enivrante des premiers amours. Et qui nous emporte! »
(Mélanie Cartier – Librairie Atout Livre – Paris – Coup de coeur)

« Tout simplement CAPTIVANT! »
(Librairie le Comptoir des mots – Paris – Coup de coeur)

« Des ouvriers immigrés travaillant dans des conditions ignobles, qui dans un élan socialiste se rassemblent, organisent des grèves et luttent pour obtenir quelques heures de repos, ou au moins un peu de respect, d’humanité. Ce roman est un témoignage remarquable. »
(Alexandra Romaniw – Librairie L’Atelier – Paris – Coup de coeur)

« Un récit réaliste de première main qui emmène le lecteur dans l’histoire des luttes sociales et politiques à l’origine du premier mai, en transmettant fidèlement et précisément l’ambiance des cercles engagés de l’époque. »
(Librairie Point Virgule – Namur – Coup de coeur)

Coup de coeur et sélection de Noël de la librairie des Cordeliers – Romans-Sur-Isère

« La parution de ce chef-d’œuvre, comme l’a qualifié Charlie Chaplin, est un événement. Il a fallu plus de cent ans pour qu’une jeune maison d’édition française, La dernière goutte, fasse paraître une traduction de ce magnifique roman. »
(Librairie du Boulevard – Genève – Coup de coeur)

« Un futur classique! »
(Librairie Vent d’ouest – Nantes – Coup de coeur)

« Un récit percutant sur la misère et la colère. Incontournable. »
(Librairie du Canal – Paris – Lire l’article)

« Un récit passionnant »
(Paul-Henry Bizon – The Good Life – Septembre-octobre 2015 – Lire l’article)

« Pour ceux qui aiment les romans d’amour, politiques, d’histoire, d’aventure, de réflexion, d’engagement, de fraternité… donc pour tous »
(Librairie La Faute à Voltaire – Amboise – Lire l’article)

« La Bombe fait partie de ces livres qui sont capables de rendre l’Histoire plus vivante »
(Anticapitalisme & Révolution – NPA – Août 2015 – Lire l’article)

« Axé sur les affrontements trash à Chicago à l’origine du 1er mai, La Bombe de Frank Harris, sorti en 1908 aux Etats-Unis, est enfin accessible en français (La dernière goutte). Et, les loulous, il porte bien son titre. »
(Noël Godin – Zélium – été 2015 – Lire l’article)

« Texte d’une force incroyable sur ces hommes qui allaient jusqu’au bout de leurs convictions. »
(Librairie Kléber – Strasbourg – Coup de coeur)

La bombe dans La fabrique de l’histoire sur France Culture (à partir de 37min 50s)

« Entre romantisme révolutionnaire et faits historiques, La bombe est une explosion de sens: autant récit d’une prise de conscience politique qu’apprentissage de l’amour »
(Martine Laval – Siné Mensuel – Mai 2015 – Lire l’article)

« Un récit social explosif »
(Nicolas Norrito – CQFD – Mai 2015 – Lire l’article)

« Le superbe roman social sur les attentats à l’origine du 1er Mai. »
(Librairie Les Saisons – La Rochelle – Coup de coeur)

« Traduit pour la première fois en français, ce roman de Frank Harris revient sur l’attentat de Haymarket Square, à l’origine du 1er Mai, et nous plonge dans le Chicago de la fin du XIXe siècle, en pleine effervescence sociale et politique. »
(Mathieu Dejean – Les Inrocks – 1er mai 2015 – Lire l’article)

« Un roman d’une actualité surprenante et d’une puissance rare qui nous fait revivre de l’intérieur la révolte d’Haymarket square à Chicago et les procès des mouvements ouvriers qui l’ont suivi. Un monument! »
(Librairie L’Esprit Livre – Lyon – Coup de coeur)

Coup de coeur de la librairie La Parenthèse – Annonay

« Une jolie perle pour celui que veut faire éclater les consensus et exploser les consciences! »
(Thibault Scohier – Journal Diffractions – 12 avril 2015 – Lire l’article)

« Ce roman est bouleversant »
(Alternative Libertaire – Avril 2015 – Lire l’article)

« Passionnant! »
(Librairie Les Sandales d’Empédocle – Besançon – Coup de coeur)

« Porté par l’écriture forte et poignante de Frank Harris (qui n’a pas pris une ride, notons-le) ce roman qui entremêle fiction et réalité est d’ores et déjà à ranger dans la catégorie des classiques de l’anarchie. Une vraie petite bombe »
(Pablo Thuler – L’Intranquille – 21 mars 2015 – Lire l’article)

« Un grand roman social, méconnu et enfin traduit »
(Lionel Destremau – Le Matricule des Anges – Mars 2015 – Lire l’article)

« Il était grand temps que l’on découvre cette Bombe!! »
(Librairie Les Arpenteurs – Paris – Coup de coeur)

« Tout simplement captivant »
(Librairie Le comptoir des mots – Paris – Coup de coeur)

« Passionnant de bout en bout, « La bombe » est un roman d’une actualité impressionnante, sur la stigmatisation des travailleurs immigrés, la partialité des journaux, toujours du côté du pouvoir, leurs prises de positions racoleuses qui incitent à la peur et attisent le scandale, et sur l’oppression et le cynisme sans limites qui peuvent conduire des hommes farouchement habités par leur idéal à la violence. »
(Marianne Loing – Librairie Charybde (Paris, 12e) – 16 mars 2015 – Coup de coeur – Lire l’article)

Coup de coeur de la librairie Page et Plume – Limoges

« Un texte dense, d’une très grande richesse, d’une puissance romanesque assez incroyable, mené de main de maître avec énormément de subtilité et de nuance »
(Nikola Delescluse – Paludes – Radio Campus Lille – 6 mars 2015 – Ecouter l’émission)

Coup de coeur de la librairie Jean-Jacques Rousseau – Chambéry

« Quand je pense que ce livre date d’un siècle… il est d’une actualité brûlante. J’ai aimé le style, été passionnée par les anecdotes sur le travail aux Etats-Unis à la fin du 19e siècle et été littéralement bluffée par les théories économiques développées: voilà quelqu’un qui a tout compris. »
(Librairie Chapitre 8 – Strasbourg – Coup de coeur)

Coup de coeur de la librairie La boîte à livres – Tours

« Ce roman se lit d’une traite et sollicite étrangement le cerveau et le cœur du lecteur: tous les arguments de « La bombe » sont terriblement actuels et sa pertinence fait froid dans le dos »
(Librairie L’Usage du monde – Strasbourg – Coup de coeur)

« Un livre poignant, révoltant, instructif, passionnant »
(Librairie Le Libr’air – Obernai – Coup de coeur)

« Un roman qui prend aux tripes et ne vous lâche pas jusqu’à la dernière page »
(Teddy Lonjean – Un dernier livre avant la fin du monde – 12 février 2015 – Lire l’article)

« En refermant « La Bombe », une question m’est venue : comment est-il possible qu’un texte d’une telle force, si passionnant, si riche et précis sur l’histoire politique et sociale des Etats-Unis, d’une telle puissance romanesque, ait attendu 107 ans avant d’être traduit ??? Merci à La Dernière Goutte de réparer cette lacune! »
(Librairie Delamain – Paris – Coup de coeur)

« Oui, c’est une bombe!… et un grand roman. Nous sommes quelques libraires à passer de courtes nuits, nous résignant à fermer ce livre à des heures bien tardives. Roman jusqu’alors jamais traduit en français, c’est effectivement une bombe littéraire. »
(Librairie Au brouillon de culture – Caen – Coup de coeur)

« Découverte de ce roman incroyable, fresque initiatique et prolétarienne dans le Chicago des années 1880, épisode majeur des luttes sociales et politiques, à l’origine du 1er mai. Plus qu’un roman, c’est un document d’époque passionnant qui se lit avec avidité. »
(Librairie Calligrammes – La Rochelle – Coup de coeur)

« 300 pages qui se lisent comme un thriller »
(William Irigoyen – Zone critique sur RadioTeleSuisse Espace2 – 30 janvier 2015 – Coup de coeur)

« Le roman de Frank Harris nous démontre brillamment, si besoin en était, que la violence plonge toujours ses racines dans une autre. Jusqu’à ce que l’une vienne légitimer l’autre. Et, en cela, il demeure essentiel. »
(Librairie Ptyx – Ixelles (Belgique) – 28 janvier 2015 – Coup de coeur)

« Passionnant »
(Emilie Pautus – Librairie La Manoeuvre (Paris, 11e) – janvier 2015 – Coup de coeur)

« Un livre indispensable »
(Webzine Quatre Sans Quatre – 18 janvier 2015 – Lire l’article)