Danse autour de la mort
de August Hermann Zeiz
Traduit de l'allemand par Martine Rémon
Préface de Nicolas Beaupré

Danse autour de la mort de August Hermann Zeiz
Date de parution :6 octobre 2016
Nombre de pages :158
Prix :14 €
ISBN :978-2-918619-33-8
Genre :Roman

Le livre

Les canons rugissent, des ouragans d’acier balaient hommes et bêtes, les éléments se déchaînent. Sur les champs de bataille de la Première Guerre mondiale, rien n’est épargné à l’agent de liaison Vorhofen et aux hommes qui l’accompagnent. Des Flandres à Verdun, en passant par les Balkans, sur fond de paysages majestueux et de nature hostile, c’est à une description sans détour du quotidien des soldats qu’invite ce roman dans lequel l’auteur, avec une puissance d’évocation rare, pose cette question lancinante : pourquoi ces souffrances, pourquoi la guerre ? L’écriture tout à tour sèche et sauvagement poétique de Zeiz fait de ce texte méconnu une œuvre singulière, humaniste et profondément marquante.

L’auteur

Engagé volontaire, August Hermann Zeiz (1893-1964) écrit Danse autour de la mort entre 1914 et 1917. Auteur de pièces à succès dans l’entre-deux-guerres, Zeiz, qui est opposé au régime nazi et dont la femme est juive, quitte Berlin pour Vienne en 1935 où il mène une double vie : auteur de théâtre, il œuvre aussi clandestinement à sauver des juifs et des opposants politiques. Interné à Dachau en 1943, il est libéré après quelques mois et rejoint le mouvement de résistance autrichien O5. Ce n’est qu’en 1977 que l’Etat autrichien reconnaît enfin l’importance de son rôle dans la Résistance, treize ans après la mort de Zeiz.

Le préfacier

Nicolas Beaupré est maître de conférences en histoire à l’université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand et membre de l’Institut Universitaire de France et du Centre International de Recherche de l’Historial de la Grande Guerre. Il est spécialiste de la Grande Guerre et de ses conséquences en France et en Allemagne. Il est notamment l’auteur de Ecrire en guerre, écrire la guerre. France-Allemagne 1914-1920 (CNRS éditions 2006, paru en format de poche chez le même éditeur en 2013 sous le titre Ecrits de guerre 1914-1918), Les Grandes Guerres 1914-1945 (Belin 2012), Le traumatisme de la Grande Guerre. Histoire Franco-allemande 1918-1933 (Presses universitaires du Septentrion 2012), La France en Guerre 1914-1918 (Belin 2013).

Les échos

« Un récit saisissant »
(Veneranda Paladino – Les Dernières Nouvelles d’Alsace – Lire l’article)

« Un texte à la fois sec et expressionniste »
(Blog L’Intervalle – Lire l’article)

« Une écriture qui frappe le lecteur par sa capacité à donner à voir des images extrêmement saisissantes. »
(Nikola Delescluse – Paludes – Radio Campus Lille – Ecouter la chronique)

Chronique de Franziska Heimburger dans Les Matins de France Culture – Ecouter